Revolver Glisenti 1874/1889, dit « Bodeo ». Après le retour d’expérience de ses mercenaires garibaldiens suite à la guerre de 1870 Franco-Prussienne, l’état-major italien a décidé de remplacer ses revolvers à broches de type Lefaucheux par des revolvers modernes à percussion centrale. Le système Chamelot-Delvigne a été choisi en 1874 ; une partie initiale sera achetée à l’établissement Pirlot et frères, puis les revolvers seront fabriqués par Glisenti à Brescia. Mécaniquement proches de nos revolvers d’ordonnance 1873, il est chambré dans une bonne munition en poudre noire de 10.35mm. Le revolver était bronzé noir.

En 1889, l’Italie a décidé de sortir un nouveau modèle avec le même calibre mais encore plus économique à fabriquer, dit système « Bodeo ». Si la platine simple et double action est la même que le modèle 1874, l’agencement du revolver se rapproche cette fois-ci du revolver Webley R.I.C et Bulldog, le must à l’époque. Le revolver perd en poids et gagne en compacité. Deux versions seront construites, une avec un pontet, dit modèle officier, et une autre sans pontet avec la détente repliable, dite de troupe. Toutes les versions effectueront les guerres coloniales italiennes, la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale, démontrant une résistance et une fiabilité à toute épreuve.

 

Revolver Glisenti 1874/1889

Revolver Glisenti 1874/1889

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple et double action
Calibre 10.35 mm
Munition 10.35x25R Glisenti
Cadence de tir 25 coups/min
Capacité 6 cartouches
Portée 50 m
Masse 1.150kg version 1874 O.900kg version 1889
Longueur 290mm version 1874 235mm version 1889
Longueur du canon 160mm version 1874 114mm version 1889
Vitesse initiale 210 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution