Il s’agit d’un revolver de poche économique fabriqué par le fabricant Kuwabara, basé à Tokyo, à partir de 1898. Il est essentiellement un clone des revolvers produits par Harrington & Richardson, Hopkins & Allen, ou Iver Johnson, eux-mêmes des reproductions des Smith and Wesson double action pocket ou hammerless, également connus sous le nom de presse-citron. Ces revolvers étaient très prisés à la fin du 19ème siècle. Le revolver Kuwabara est à simple ou double action, avec une capacité de 6 coups. Tout comme le type 26, les douilles sont éjectées automatiquement lors de l’ouverture du revolver. Les revolvers Kuwabara se distinguent par une plaque de recouvrement du mécanisme oscillant. Ils étaient chambrés en calibre .32 Smith and Wesson, équivalent à un 6,35 mm (.25 ACP) en termes de puissance, mais leur ogive de 8 mm en plomb était efficace à moins de 10 mètres pour la défense. Ils ont été vendus aux officiers pendant la guerre sino-japonaise et la guerre russo-japonaise. Ces armes ont continué à être utilisées jusqu’en 1945 par les moins fortunés ou par héritage.

 

Plan technique du Kuwabara

Plan technique du Kuwabara (cliquer pour agrandir)

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple et double action
Calibre 8 mm
Munition 8x15mmR (.32 Smith and Wesson)
Capacité 6 cartouches
Portée 50 m
Masse 0,400 kg
Longueur 150 mm
Longueur du canon 77 mm
Vitesse initiale 180 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution