En 1890, afin d’uniformiser l’armée serbe avec une seule arme de poing pour l’ensemble des troupes, la Serbie a organisé une commission pour remplacer les revolvers Francotte modèle 1871 à simple action, système mécanique LeFaucheux. Depuis la loi de 1865, chaque officier et sous-officier serbe pouvait acheter son arme de poing, ce qui entraînait une cacophonie héritée du vieux monde féodal mais complètement dépassée par la guerre moderne. L’introduction du modèle 1871 a partiellement résolu ce problème. Après avoir analysé le marché et en suivant l’exemple de la Suède qui avait adopté le modèle Nagant 1887, la Serbie a passé une commande de 12 000 revolvers à la société Nagant avec des spécificités. La portière de chargement comportera une sécurité, et le barillet aura une sécurité de blocage pour l’indexation directement taillée dans la masse. La munition est semblable à la 7,5 mm suédoise, avec une ogive entièrement chemisée à nez plat, produite dès 1896 par l’institut de Kragujevac. L’arme prendra le nom officiel de revolver modèle M1891 et deviendra l’arme principale des forces armées serbes et yougoslaves jusqu’à son remplacement théorique par le pistolet FN Herstal 1922. Le revolver se montrera résistant et fiable durant la Première Guerre mondiale. Le revolver M1891 a continué sa carrière durant le second conflit mondial et sera abondamment utilisé par la résistance yougoslave. Le revolver est compatible avec les calibres suivants : 7,5 mm suisse, 7,5 mm Nagant suédois et .32 Smith and Wesson Long. Le 7,5 mm Nagant serbe est une bonne munition de défense jusqu’à 25 mètres. Le revolver Nagant 1891 est un revolver à simple et double action de 7 coups, avec un barillet fixe.

 

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple et double action
Calibre 7,5 mm
Munition 7,5x23mmR Nagant Serbe
Cadence de tir 12 coups/min
Capacité 7 cartouches
Portée 50 m
Masse 0,785 kg
Longueur 238 mm
Longueur du canon 124 mm
Vitesse initiale 230 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution