L’Empire espagnol connaît un déclin depuis le 19e siècle. Cependant, les états-majors espagnols successifs ont toujours accordé une priorité à l’armement de leurs troupes avec les meilleurs systèmes de l’époque. En 1884, la décision est prise de remplacer les revolvers à broches par une arme moderne. L’Espagne opte alors pour la reproduction du Smith and Wesson double action de 1875. La société Orbea est chargée de produire et de construire le revolver réglementaire espagnol, officiellement connu sous le nom de Revolver Orbea 1884. Il s’agit d’un revolver imposant à brisure, en simple et double action, avec éjection automatique des douilles. Le revolver est noirci et la carcasse est renforcée par rapport au modèle Smith and Wesson, en faisant ainsi une copie de qualité, voire meilleure que l’original. Il tire une puissante cartouche de 11 mm dérivée du .44 Smith and Wesson. L’arme s’est révélée très efficace pendant la guerre de Cuba et aux Philippines. Bien qu’il ait été destiné à être remplacé par le pistolet Bergmann-Bayard 1910 et le pistolet Campo-Giro, il a poursuivi sa carrière dans l’armée et la Guardia Civil jusqu’en 1945, date à laquelle il a été remplacé par les pistolets ASTRA, LLAMA et STAR. Les Anglais ont acheté une copie de ce modèle pendant la Première Guerre mondiale, en calibre .455.

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple et double action
Calibre 11 mm
Munition 11x23mm R
Cadence de tir 25 coups/min
Capacité 6 cartouches
Portée 50 m
Masse 1.350 kg
Longueur 152 mm
Longueur du canon 129 mm
Vitesse initiale 200 m/s

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution