Après la chute de la dynastie Qing en 1912 et l’établissement de la République de Chine, suivis par l’émergence de seigneurs de guerre autonomes, la Chine a importé des revolvers Colt (Colt New Line et Colt Positive) ainsi que des Smith & Wesson (S&W Double Action et Hand Ejector). Les calibres les plus populaires étaient le .32 S&W Short et Long, et plus rarement le .38 S&W, le .38 Long Colt ou le .38 Special. Certains seigneurs de guerre ont produit des copies plus ou moins fidèles de ces modèles, souvent en .32 S&W Long, qui sont devenus populaires parmi les diverses troupes chinoises.

Lorsque les États-Unis sont entrés en guerre contre le Japon, ils ont d’abord fourni des Smith & Wesson modèle 10 au Guomindang de la République de Chine. À partir de 1942, les États-Unis ont lancé la production des revolvers Victory en .38 Special (modèle 10, économique à produire), et ont équipé entièrement la Force X à travers la Birmanie. En 1941, après des essais concluants, le gouvernement chinois a demandé à l’Arsenal n°44 de produire une copie du modèle 10 en .32 S&W Long, avec 450 unités de pré-série en 1940, 500 en 1941, et 2500 en 1945.

Les revolvers de l’Arsenal n°44 étaient de qualité satisfaisante, fiables et durables, en simple et double action, avec un barillet basculant de 6 coups. Ces modèles ont également équipé la police de Shanghai, de Canton et de Hong Kong. Les revolvers modèle 10 ont été largement utilisés lors de l’établissement de la République de Chine, pendant la guerre contre les Japonais, ainsi que durant la guerre civile entre nationalistes et communistes. Ils sont restés l’arme de prédilection de Liu Shaoqi, un opposant de Mao au sein du Parti communiste chinois.

La Chine continue de produire une copie du modèle 10 sous le nom de Norinco NP50, avec une version en 9 mm utilisée actuellement par la police chinoise. Après que le gouvernement du Guomindang a trouvé refuge à Taïwan en 1949, celui-ci a importé des Smith & Wesson modèle 10 des États-Unis, devenus l’arme réglementaire des forces taïwanaises. Dans les années 60, le gouvernement a également produit sa propre copie, remplacée dans les années 80 par le pistolet T75 (copie du Beretta 92) dans l’armée, mais qui continue d’être utilisée par la police taïwanaise.

 

Revolver arsenal 44

Marquage revolver arsenal 44

Copie chinoise revolver colt 32 s&w long. période guerre des seigneurs

 

Copie chinoise modèle 10 par Norinco

 

Police Taïwanaise qui utilise des revolvers modèles 10

 

Spécifications techniques

Fonctionnement Simple action et double action
Calibre 9 mm / 8 mm
Munition 9x29mmR (.38 Special) / 8x23mmR (.32 S&W Long)
Cadence de tir 25 coups/min
Capacité 6 cartouches
Portée 50 m
Masse 0.961 kg (S&W Victory) / 0.550 kg (Arsenal 44)
Longueur 236 mm (S&W Victory) / 203 mm (Arsenal 44)
Longueur du canon 100 mm (S&W Victory) / 108 mm (Arsenal 44)
Vitesse initiale 280 m/s (.38 Special) / 250 m/s (.32 S&W Long)

 

Merci à Alves Eric pour sa contribution