Royaume-Uni, 1940-44

Dragueurs de mines classe Bangor

Cette classe prolifique de dragueurs de mines fut conçue pour succéder aux Halcyon de 1933, jugés trop coûteux. Ils en étaient des versions réduites, simplifiées, aptes à une production de masse. Il y aura d’abord 14 unités de 590 tonnes équipées de diesels, lancées courant 1942 pour les dernières, puis en parrallèle 72 unités à moteur plus classique à triple expansion, et dont les derniers furent opérationnels fin 1944, et enfin une série de 24 unités équipées de turbines. Ces dernières filaient 16,5 nœuds, comme les autres.

Le HMS Bangor en 1940

Le HMS Bangor en 1940

 

Seule une poignée seront sortis de chantiers Britanniques : la plupart furent construits au Canada, quelques un en Inde et d’autres à Hong-Kong. Poids et dimensions variaient également entre les trois séries.

 

Spécifications techniques

Déplacement 656 t. standard, 825 t. Pleine Charge
Dimensions 54,86 m long, 6,7 m large, 3,12 m de tirant d’eau
Machines 2 hélices, 2 mot. VTE, 2 chaudières Admiralty, 2400 cv.
Vitesse maximale 16,5 nœuds
Blindage Aucun
Armement 1 pièce de 76 mm, 40 grenades ASM
Équipage 60