France

 
Adjudant, division blindée, 1942

En mai 1940 l’armée de terre possédait plus de 2000 blindés, chiffre d’autant plus impressionnant que ses chars étaient de meilleure construction que leurs homologues allemands et possédaient une puissance de feu supérieure. Cependant, les Français manquaient de compétence tactiques dans l’organisation de leurs formations blindées, qui seraient balayées par les divisions panzers dans leur spectaculaire progression vers l’Ouest. Le personnage ci-dessus porte l’uniforme introduit en 1935 de couleur kaki. Comme on peut le voir, son béret arbore l’insigne des chars (deux canons croisés sur un heaume), tandis que ses insignes de grade figurent au rabat de sa veste, et ceux de son unité sur son col. Ici, ces derniers sont verts, mais la couleur habituelle était le gris.

Adjudant, division blindée, 1942

Adjudant, division blindée, 1942