Allemagne

 

Char lourd allemand

Contrairement à ce que l’ordre alphabétique suggèrerait, c’est le modèle D qui est le premier de la série – le modèle A n’est venu qu’ensuite -, et c’est ce modèle qui connut un pénible baptême du feu lors de la bataille de Koursk. Malgré ce contretemps, le Panthère se révéla l’un des meilleurs chars de la Seconde Guerre mondiale, surclassant largement les redoutés T-34 tant grâce à son canon que grâce à son épais blindage avant incliné.

Ses faiblesses furent la vulnérabilité de ses côtés et la fragilité de sa mécanique. Une panne au mauvais endroit et au mauvais moment pouvait entraîner la perte complète du char et de son équipage si aucun moyen d’évacuation n’était disponible.

 

panthere a

Arrivée sur le front est des premiers Panthères en juin 1943, quelques semaines avant la bataille de Koursk. Sur cette photo les deux caractéristiques du modèle A, la coupole du chef de char et les deux ouverture à gauche du canon sont clairement visibles.

Spécifications techniques

Production 850 unités de janvier 1943 à septembre 1943
Motorisation Maybach HL 230 P 30 de 700 Ch. / Conso: 280 litres aux 100 (réservoir de 720 litres)
Vitesse maximale 55 Km/h
Autonomie 257 Km
Équipage 6 hommes
Masse 44,8 tonnes / Pression au sol: 0.87 kg/cm²
Longueur 8,66 m
Hauteur 2,85 m
Largeur 3,27 m
Blindage Min: 16 mm / Max: 100 mm
Armement Canon Kwk 42 L/70 de 75 mm ; 2 mitrailleuses MG 34

Voir également :
Panthère mod. A
Panthère F
Panthère G
Panthère II
Panthère de dépannage